VOTE | 21 fans

#102 : Vérités secrètes

Résumé : Spencer tente de convaincre Ashley d’aller à une fête ce qui déplaît à Madison qui vire Spence de l’équipe des pom-pom girls. Glen se bat avec Aiden et Clay se rapproche de Chelsea…

Titre VO
Secret Truths Part 2

Titre VF
Vérités secrètes

Première diffusion
04.11.2005

Première diffusion en France
10.03.2007

Plus de détails

Scénario : Rose Troche
Réalisation : Donna Dietch

Guest Stars :
Marisa Lauren (Sherry), Aasha Davis (Chelsea), Quentin Prescott Price (Boz), Darryl Reed Jr (Zak), Marcus Brown (Dallas), John Eric Bentley (l’entraîneur).

Ce résumé a été migré dans le guide de l'épisode.

Sur la route qui conduit les trois enfants Carlin au lycée, Spencer explique qu’avant d’emménager à Los Angeles il y a une semaine, toute la famille vivait dans une petite ville de l’Ohio.

Arrivés au lycée, Glen ne tarde pas à engager la conversation avec quelques jeunes filles, Clay cherche sa salle de classe et croise Sean tandis que Spencer fait la connaissance de Madison, la fille la plus populaire du lycée, et Aiden, son petit ami.

La sonnerie retentit. Spencer tente d’aider Ashley à ramasser ses affaires devant son casier mais celle-ci la rembarre.


 Générique.


Madison discute avec Sherry dans les vestiaires quand Spencer arrive. Cette dernière apprend que Aiden est basketteur et joue à la même place que son frère Glen mais Madison lui fait clairement comprendre qu’il n’y a de place que pour une seule star dans l’équipe et l’envoie chercher les pompons.

A l’entraînement, Spencer fait une bonne impression en tant que pom-pom girl. Sur le terrain de basket, c’est Glen qui mène le jeu et Aiden ne peut rien faire.

Clay tente de changer ses options de cours et se retrouve malgré lui dans le cours d’art.

Sur le banc de touche, Madison prévient Aiden que Glen est un danger pour lui dans l’équipe.

Spencer attend que Glen ait terminer l’entraînement. Ashley vient s’asseoir à côté d’elle. Elle s’excuse pour son comportement du matin et emmène Spence visiter la ville.

Après leur escapade dans les rues de Los Angeles, Ashley amène Spencer chez elle, elle lui explique qu’elle vit ici avec sa mère et le quatrième mari de cette dernière.

Dans la chambre d’Ashley, les filles parlent de garçons en regardant la télévision. Quand Ash pose sa main sur celle de Spencer celle-ci remarque une photo sur laquelle Ashley est proche d’une autre fille. Ashley retire sa main et les deux filles semblent gênées.

Chez les Carlin, Arthur prépare le dîner. Clay puis Spencer rentrent à la maison. Glen parle alors d’Ashley avec sa sœur et lui dit qu’il la trouve à son goût et qu’il aimerait l’inviter à la fête d’après match. Paula rentre à son tour de l’hôpital. Toute la famille s’installe à table et fait une prière avant de commencer à dîner.

Le lendemain au lycée, Spencer se débrouille pour éviter Ashley.

Clay s’ennuie dans son cours de littérature et se fait reprendre par le professeur quand celle-ci le surprend en train d’étudier une autre matière. Elle lui pose une question mais la réponse de Clay ne lui convient pas et c’est Sean Miller qui répond correctement.

En sortant de la salle de cours, Clay et Chelsea se rentrent dedans. Ils se rendent compte qu’il sont dans la même classe d’art et discute tranquillement lorsque Dallas, qui dit être le copain de Chelsea, s’en prend violemment à Clay. Les deux garçons se battent alors et Dallas laisse Clay au sol.

Dans la cour, Madison interpelle Spencer, elle lui présente Aiden et l’invite à la fête d’après match. Quand Ashley s’immisce dans la conversation, Madison réalise que les deux filles se connaissent et met en garde Spencer. Cette dernière a vu les regards échangés entre Ashley et Aiden et la questionne. Elles s’expliquent également à propos de ce qui s’est passé hier et parlent de la fête d’après match : Ashley ne compte pas y aller et Spencer y est obligée par Madison.

A l’heure du repas, dans le gymnase, Glen s’entraîne encore. Le coach lui annonce alors qu’il est pris dans l’équipe.

Dans les vestiaires quelque peu embrumés, Spencer se promène en serviette. Madison lui dit qu’elle est gay et Ashley s’en va avec Aiden.

Dans sa chambre, Spencer se réveille au milieu de la nuit : ce n’était qu’un rêve.

 
Fin de la première partie. 


Spencer retrouve son père a son travail pour déjeuner. Elle lui avoue qu’elle n’apprécie pas d’être arrivée au milieu de l’année scolaire et qu’elle se pose beaucoup de questions.

A la sortie du lycée, Sean propose à Clay de le ramener.

Spencer et Ashley croise Aiden dans la cour. Ash avoue à Spencer qu’ils sont sortis ensemble mais lui assure que tout est fini.

Dans la voiture de Sean, les garçons discutent littérature.

Dans le gymnase, les pom-pom girls et les basketteurs s’entraînent tandis qu’Ashley vient s’asseoir sur un banc et croise le regard de Glen.

Dans les vestiaires des garçons, Glen apprend qu’elle est sortie avec Aiden avant de devenir gay. Glen se moque alors d’Aiden, les deux garçons commencent à se battre et sont séparés par les autres membres de l’équipe et le coach.

Paula vient chercher sa fille en voiture et remarque Aiden qui salut Spencer sur le parking.

Clay, Sean et son cousin Boz sont violemment arrêtés par des policiers sans aucun motif et libérés presque aussitôt sans aucune explication.

Chez les Carlin, Glen apprend à sa sœur qu’Ashley est gay. Paula conseille à sa fille de se faire d’autres amis mais Arthur la contredit en lui disant que l’orientation sexuelle n’a pas d’importance. Clay rentre alors que les autres ont déjà commencé  dîner, il est sous le choc de son arrestation et monte directement dans sa chambre.

Dans la cour, Madison rappelle à Spencer qu’elle doit venir à la fête et lui conseille à nouveau d’arrête de fréquenter Ashley.

C’est la fin du match et l’équipe est menée de deux points. Le coach décide de laisser Aiden sur le banc de touche et c’est Glen qui marque le panier décisif, donnant ainsi la victoire à son équipe.

A la soirée, Spencer s’ennuie et appelle Ashley pour la décider à venir.

Clay veut inviter Chelsea à danser et Sean règle son problème avec Dallas et le pousse à aller vers elle.

Ashley arrive enfin, Madison la remarque. Ash lui reproche d’être jalouse d’elle et Aiden. Madison lui répond qu’elle n’est pas jalouse d’une fille qui s’est fait mettre enceinte et qu’au moins, elle a eut la bonne idée de se débarrasser du bébé. Aiden, qui a tout entendu, les interrompt pour dire à Madison qu’ils ont perdu le bébé par accident. Madison plaque Aiden et vire Spencer de l’équipe. Glen ordonne alors à sa sœur de rentrer avec lui mais elle refuse. Quand il insiste, Aiden s’interpose et les garçons se battent à nouveau. Clay les sépare pendant que les filles s’en vont.

Dans la voiture, Spencer demande des explications à Ashley sur sa grossesse. Celle-ci lui explique qu’elle voulait vraiment garder le bébé mais quand Spence la questionne sur son orientation sexuelle, elle lui répond qu’elle n’a pas d’étiquette. Aiden les interrompt, il est pourchassé par un policier, Ash lui dit de monter dans la voiture et démarre en trombe.

Sur les hauteurs de Los Angeles, Aiden, Ashley et Spencer font le bilan de la soirée. Aiden demande à Spence si elle est gay et elle lui répond qu’elle n’a pas d’étiquette. Les trois amis retournent alors dans la folie de Los Angeles.

 
 Fin.

Ce script VF a été migré dans le guide de l'épisode.

PREMIERE PARTIE

 

La famille Carlin est en route pour le futur lycée de Spencer, Clay, et Glen en voiture.

SPENCER : (Voix off) L.A... il y a 1 semaine, mes frères et moi étions dans l'Ohio, où je connaissais les règles. Là, on est dans une ville où tout va vite et où il n'y a pas de règles. Je sens que quelque chose a changé en moi. Et c'est bien, non ?
___________________________________________________________________

Ils arrivent au lycée. Les enfants Carlin sortent de la voiture.

GLEN : (Parlant des filles) Regardez-les ! Plus belles les unes que les autres.

SPENCER : Et plus douées.

GLEN : Je sais.

Il se dirige vers des filles pendant que Clay et Spencer cherchent leurs chemins.

GLEN : Comment ça va ?

CLAY : (Le regardant) Comment il fait ? Il devrait être aussi perdu que nous, c'est fou ici.

SPENCER : Je sais, on est là depuis 3 jours, et je sais pas où on lieu mes cours.

CLAY : Quand, il y a 2062 étudiants, on perd le sens de l'orientation. 

Glen les rejoint.

GLEN : Moi, ça va, le gymnase est de l'autre côté. 

Spencer et Clay rient.

Spencer : Glenn, dans la plupart des cultures, le lever d'altères n'est pas un cours.

GLEN : C'est pas drôle, Spencer.

CLAY : (Riant) Si, ça l'est.

SPENCER : C'est drôle et vrai.

GLEN : Le lever d'altères est une matière ! J'ai des points pour ça.

CLAY : (Le coupant) Voilà, ce dont on a besoin : une carte !
Ils se dirigent vers un panneau.

GLEN : Voilà pourquoi tu es le malin.

CLAY : Tu te fous de moi ? Mon cours de physique n'a pas lieu sur le campus mais à l'unif. A plus.

GLEN : Salut.

Clay s'éloigne, les yeux rivés sur sa carte, il ne voit pas Sean et le bouscule. 

CLAY : Oh, pardon. Je voulais juste aller en classe.

SEAN : Pas de problèmes, pourquoi t'y va pas... ?

Clay est étonné de la réaction de Sean et s'en va sans attendre. Spencer et Glen sont toujours près du panneau. Aiden regarde en coin Spencer qui croise son regard et sourit. Jusqu'à ce que Madison arrive en s'approchant Aiden.

MADISON : Aiden, bébé. Faut que tu vois ma robe pour le bal. Tu vas l'adorer (Regardant Spencer) Tu es la nouvelle de l'équipe, non ?

SPENCER : Oui, je m'appelle Spencer Carlin.

MADISON : Génial, on se voit à l'entraînement. 

Elle part, prenant Aiden avec elle.

GLEN : Elle est bonne !

SPENCER : Quelle fille ne l'est pas pour toi ?

GLEN : Toi ?

SPENCER : Salaud !

GLEN : Non, je suis le frère avec la voiture ! J'attendrai pas ce soir, sois à l'heure !

Il s'en va également.

SPENCER : Où je pourrais être d'autre ? 

La sonnerie retentit.

SPENCER : Merde. 

Elle décide d'aller chercher où est son cours.
___________________________________________________________________

Elle se retrouve près des casiers. Ashley essaye de fermer le sien.

ASHLEY : Qu'est-ce qui fonctionne dans cette maison de fou ? (Spencer s'arrête en l'entendant crier.) Tu veux quelque chose ?

SPENCER : Oui, tu sais où est le labo 3 ?

ASHLEY : Oui.

Son casier s'ouvre brutalement et ses affaires tombent.

SPENCER : Je peux t'aider ? 

Elle essaye de l'aider mais refait tomber d'autres choses.

ASHLEY : Merde.

SPENCER : Désolé, je voulais pas.

ASHLEY : Et alors ? Tu fous toujours la merde où tu vas ?

SPENCER : C'est quoi ton problème ? J'essaye juste de trouver mon chemin !

ASHLEY : Toi et tous les autres ici !
Elle s'en va et Spencer part dans l'autre direction, soupirant.
___________________________________________________________________

Les majorettes (pompoms girls) se changent pour l'entraînement.

MADISON : Sherry, t'étais pas avec Zach hier soir ?

SHERRY : Oh si, et s'il est aussi mou qu'hier soir... On sera dans la merde vendredi.

MADISON : Moi je dis que s'il était à moitié aussi bon qu'il le pense, on serait bien plus tranquilles.

Le portable de Madison sonne mais elle ne répond pas. Spencer vient juste d'arriver dans les vestiaires.

MADISON : Spencer, t'es en retard.

SPENCER : Je sais, j'essaye encore de m'y retrouver sur le campus.

MADISON : Que ça n'arrive plus. Dans l'équipe de King High, on est professionnelles, disciplinées et... le seul espoir que les mecs ont de gagner.

SPENCER : Ok.

Sherry s'approche de Spencer pour se présenter.

SHERRY : Salut, moi c'est Sherry.

SPENCER : Salut.

SHERRY : Fais pas attention à Madison. Quand elle est née, on lui a fait croire que le monde lui appartenait.

MADISON : Et il devrait l'être.

SHERRY : Il le sera quand ton mec passera pro.

MADISON : C'est pour cette année, alors t'as intérêt à être au match. 

Sherry part se changer dans une autre pièce.

SPENCER : Il fait quoi comme sport ?

MADISON : Du basket.

SPENCER : Comme mon frère. Il est meneur.

MADISON : Vraiment ? En amateur ?

SPENCER : Non, il était dans l'équipe régionale. Il espère commencer cette semaine ici.

MADISON : (Riant) Mon chou, t'es nouvelle, alors laisse-moi t'expliquer un truc. Mon mec, Aiden, est le seul meneur de l'équipe.

SPENCER : L'entraîneur n'en désigne pas deux ?

MADISON : Si, mais il n'y a de la place que pour une star. Et un fermier ne s'interposera pas entre un contrat à huit chiffres et Aiden. Pigé ? (Spencer hoche la tête.) Les pompoms sont dans le casier 4. Prends-les au gymnase, s'il te plaît.(Elle lance la clef à Spencer.) Génial. Les filles... ?

Elle s'en va avec les autres filles de l'équipe des majorettes et laisse Spencer seule dans les vestiaires avec les clés.
___________________________________________________________________

Les filles font une chorégraphie pendant que les joueurs de basket s'entrainent sur le terrain à côté.

MADISON : Très bien, les filles. Spencer, sympa. T'es un peu rigide sur le retour, regarde. Sens juste le mouvement. 

Elle lui montre le mouvement pendant que les autres pompoms girls partent se changer ou regarder le match.

SPENCER : Ces mouvements sont différents de là d'où je viens.

MADISON : Ça ira. Reste concentrée et... t'auras une place permanente dans l'équipe. (A toutes) C'est tout pour aujourd'hui. Spencer, range les affaires.

Spencer aquiesce et range les affaires pendant que Madison rejoint Sherry qui regarde le match.

GLEN : Vas-y, vas-y. Fais une passe. 

Il marque un panier.

L'ENTRAINEUR : C'est comme ça qu'on joue. Bien, Carlin, très bien. 

AIDEN : (Le bousculant) Fais gaffe, toi. T'es plus au Kansas, on a de vrais joueurs dans la grande ville.

GLEN : Ohio, O-H-I-O, pourquoi tu regardes pas sur une carte pendant que t'es sur le banc ?

AIDEN : C'est pas moi qui ai du fumier au cul. 

Ils recommencent à jouer et Glen marque un nouveau panier.

JOUEUR : Aiden, viens ici.

SHERRY : (A propos de Glen ; à Madison) Il est doué le nouveau.

MADISON : C'est toujours comme ça au début. On verra si ça continue. 
___________________________________________________________________ 

Clay parle avec l'homme qui s'occupe des classes de ses matières.

CLAY : Je dois prendre physique avancée. J'aurai pas de bourse si je ne suis pas ce cours.
L'HOMME : Désolé, M. Carlin. Je ne peux rien faire si la classe est pleine.

CLAY : Je suis sensé faire quoi ? Des cours par correspondance ?

L'HOMME : Je m'occupe des horaires des étudiants. Si tu veux parler de tes options, va voir un conseiller.

Sean est dans la file derrière Clay et l'observe.

CLAY : J'ai fait un an d'algèbre et un an de math avancée. Il doit y avoir un autre cours que géométrie niveau 1.

L'HOMME : Désolé, ça aussi c'est complet ! Que penses-tu d'un cours d'art ? (Clay soupire.) Suivant !

Sean suit du regard Clay partir.
___________________________________________________________________

Aiden est assis sur le banc en attendant de rejouer, lui et Madison regarde le match.

L'ENTRAINEUR : Bon travail, Glenn.

MADISON : (Le regardant) Il est rapide.

AIDEN : Si tu le dis.

MADISON : Pardon ? Change d'attitude. Il va te dépasser.

AIDEN : Il essaye de faire ses preuves. Il s'en prend au meilleur joueur. Moi !

MADISON : Ok. Mais que ça reste comme ça.

Elle s'en va pendant que Spencer s'assoit un peu plus loin dans les gradins. Aiden la regarde, Spencer croise son regard. Ashley arrive et s'assoit à côté de Spencer.

ASHLEY : Alors, t'es fan de basket ? Ou t'aimes mater des gars qui se pelotent le cul ?

SPENCER : Tu prends des médicaments ?

ASHLEY : En fait, non. Ma mère a viré mon dernier psy quand j'ai essayé de la ligoter. Le nouveau fait une approche holistique de ma santé mentale.

SPENCER : Donc, tu es folle.

ASHLEY : Ils pensent que je le suis. ça leur permet de justifier mon comportement. Mais non, je suis pas folle. Et toi ?

SPENCER : Non.

ASHLEY : Alors, qu'est-ce que tu fous ici ?

SPENCER : (Montrant Glen) Frère.

ASHLEY : Mignon... Je l'ai jamais vu ici.

SPENCER : On vient juste d'arriver. Il veut une place dans l'équipe, sinon son monde s'écroule.

ASHLEY : Moi qui pensais dramatiser tout. J'espère pour lui qu'il est pas trop bon.

SPENCER : C'est-à-dire ?

ASHLEY : Que la star, Aiden, ne sera plus star s'il y a une autre star. Ton frère en l'occurrence. Donc la reine Madison ne sera pas reine si elle ne sort pas avec la star...

SPENCER : Ca va, j'ai compris.

ASHLEY : A King High, l'important c'est d'être quelqu'un.

SPENCER: Et qui es-tu ?

ASHLEY : Aujourd'hui je n'ai pas encore décidé. Ashley Davies.

SPENCER : (Lui serrant la main) Spencer Carlin. Ravie de faire la connaissance de cette version de toi.

AHLEY : Oui, désolée pour ce matin. Beau-papa 3 est passé et a enragé beau-papa 4. Et il y a eu cette discussion sur mon... (Elle se penche pour ramasser quelque chose et Spencer voit qu'Ashley a un tatouage au bas du dos. Elle est surprise et Ashley le voit.) Tatouage. ça te plaît ?

SPENCER : Je croyais que c'était interdit aux mineurs.

ASHLEY : Comme toutes les bonnes choses. Enfin... Je me suis levée du mauvais pied et c'est là que t'es arrivée.

SPENCER : J'ai eu de la chance !

ASHLEY : T'as visité L.A ?

SPENCER : Oui, Universal City, la baie de Santa Monica...

ASHLEY : (Se levant) Ok, ça va. Viens !

SPENCER : (Montrant Glen à nouveau) Non, je dois l'attendre, il me ramène.

Ashley : (A Glen, criant pour qu'il l'entende) Hé. Je la ramène.

Glen hoche la tête et continue de jouer.

ASHLEY : Viens !

Spencer prend la main qu'Ashley lui tend et elles sortent du gymnase. Elles partent se promener dans L.A avec la voiture d'Ashley.

___________________________________________________________________

Spencer et Ashley arrivent chez cette dernière après leur virée en voiture. Spencer est étonnée de la taille de la demeure.

SPENCER : Tu vis ici ?

ASHLEY : Juste moi, maman, et n°4. Mais, je crois que ça va être ex-n°4.

Elles se mettent devant la télé et regardent une série.

SPENCER : Il se passe rien dans cette série .Comment ça peut avoir du succès ? 

ASHLEY : Y'en a pas un qui fait une overdose ?

SPENCER : Oui, à part ça.

ASHLEY : T'avais un copain chez toi ?

SPENCER : Non. Et toi ?

ASHLEY : Non, je préfère m'encourir des mecs, c'est bien trop d'ennuis.

SPENCER : Aiden est mignon.

ASHLEY : Aiden ? T'es folle.

SPENCER : C'est quoi ton genre de mec ? Les mauvais garçons ? Les skateurs ? Non, t'aimes les poètes torturés, c'est ça !

ASHLEY : Non, ils sont tous nuls. Ils croient que « Salut ! » signifie « Mets tes mains sur moi ».

SPENCER : Non, moi je hais les bisous, ils essayent de t'étouffer avec leur langue !

ASHLEY : Ils s'écoutent parler des heures.

SPENCER : Ouais, et tu dois rester là et sourire.

ENSEMBLE : Comme si ça t'intéressait.

ASHLEY : Je sais. Une chance qu'il y a d'autres options.

Elle s'allonge à côté de Spencer et pose sa main sur la sienne. Spencer regarde une photo où Ashley est avec une fille. Elles se regardent et enlèvent leurs mains, gênées.

___________________________________________________________________

Glenn et Arthur attendent Spencer dans la cuisine pour le repas.

ARTHUR : Tu sais avec qui elle est ?

GLEN : Oui. Une fille de l'école.

ARTHUR : Vous devez vous occuper l'un de l'autre, Glen. La prochaine fois, demande-lui.

Clay arrive dans la pièce.

ARTHUR : Tu sais où est ta sœur ?

CLAY : Papa, je sais même pas où ont lieu mes cours !

Ils mettent la table, avec les couverts.

GLEN : Voilà ce qui se passe quand on est un génie !

SPENCER : (Entrant) Je suis là.

ARTHUR : (La prenant dans ses bras) Hé.

GLEN : Admets-le, c'est ta préférée.

ARTHUR : Ok, c'est ma préférée. (A Spencer) T'es en retard. Tu t'es fais une amie ?

GLEN : Oui, et elle est bonne. Elle me matait ?

SPENCER : Non, pourquoi elle te materait ?

GLEN : Parce que j'écrasais cette pseudo starlette de mon...

ARTHUR : Glenn, arrête.

CLAY : Où est maman ?

ARTHUR : Une urgence, une jambe cassée, le trafic de L.A, choisis.

Spencer aide à mettre la table.

GLEN : Dis à ta copine que je veux l'inviter au bal.

SPENCER : Comme si elle allait t'accompagner !

CLAY : Tu devrais pas lui parler d'abord ?

GLEN : Pourquoi ? Elle est bien, je suis bien, ce sera bien.

Clay rit. Paula arrive à son tour.

PAULA : Je sais, je suis en retard. Trois blessés par balle, deux au couteau, des accidents de la route, et une main dans un grille-pain. (Embrassant Arthur.) Et le trafic à L.A.

ARTHUR : On a un gagnant.

PAULA : Comment ça se passe au centre de thérapie ?

ARTHUR : Bien, mal, terrible, déprimant, mais ça me plait.

PAULA : Bien, tu vois ? Je t'avais dit que ça irait.

CLAY : Heureux que ça aille pour quelqu'un.

Ils se mettent tous à table et se tiennent les mains pour dire les grâces.

PAULA : Merci Seigneur de nous réunir ici pour te rendre grâce. Guide nous à travers nos défis, nos peurs.

ENSEMBLE : Amen.

Ils se servent à manger.

___________________________________________________________________

Spencer se rend vers ses cours et aperçoit Ashley plus loin, elle l'évite en repartant en arrière avant qu'Ashley ne la voie. Clay étudie une autre matière dans son cours de littérature car il s'ennuie.

PROFESSEUR : Dans « le cœur révélateur » d'Edgar Poe, quelle est l'image centrale ? (Elle s'avance et voit Clay étudié autre chose, elle lui ferme son livre.) Histoire avancée, impressionnant, M. Carlin. Mais on est en littérature anglaise.

CLAY : Je suis désolé, j'ai déjà vu ça à mon ancienne école.     

PROFESSEUR : Génial, vous devez être à la hauteur. Dites-moi quelle est l'image centrale et on pourra continuer.

CLAY : Pas de problèmes. C'est le cœur plein de culpabilité de l'antagoniste.

PROFESSEUR : Bien, mais faux ! Quelqu'un ? Sean ?

SEAN : C'est l'œil du meurtrier que Poe utilise comme image centrale. C'est à cause de lui que l'antagoniste tue.

Clay est étonné de voir que Sean sait la réponse.

PROFESSEUR : M. Carlin, à l'avenir j'espère que vous vous concentrerez sur le cours.

CLAY : Oui.

SEAN : Ça va, mec. T'y étais presque.

Sean rit de ce qu'il vient de dire et Clay le regarde, surpris de sa réaction.

______________________________________________________________________________

En sortant du cours, Clay regarde ce qu'il a entre ses mains et ne voit pas Chelsea. Ils se bousculent. Les affaires de Clay tombent par terre.

CHELSEA : Désolée, je regardais pas où j'allais.

Elle l'aide à ramasser.

CLAY : C'est ma faute. Ça va ?

CHELSEA : Oui, ça va.

CLAY : Clay Carlin, ici depuis hier et je me cogne déjà contre toi.

CHELSEA : Salut, Chelsea Lewis, 1ère année.

CLAY : Oh, moi aussi.

CHELSEA : Je sais, je t'ai vu en classe d'art.

CLAY : Je devais être en physique avancée mais j'ai atterri en art.

CHELSEA : T'aimes pas l'art ?

CLAY: Non, mais...

DALLAS : Qu'est-ce que tu fais, toi ? (Il le pousse et Clay tombe par terre.) A qui tu parles, connard ?

CHELSEA : Dallas, laisse-le, il ne fait rien de mal.

DALLAS : Ma poule, je suis l'homme qu'il te faut. (Il essaye de la prendre dans ses bras mais elle le repousse. Au même moment, Clay se relève et donne un coup à Dallas.) Je vais te massacrer.

Il cogne Clay contre un casier et le frappe.

CHELSEA : Dallas, arrête.

Clay est par terre et souffre.

DALLAS : T'as vu, Chelsea ? T'as besoin d'un homme qui te protège.

Il essaye de la prendre à nouveau dans ses bras mais elle le repousse encore.

CHELSEA : Fous-moi la paix !

DALLAS : Tu veux que je te ramène ?

CHELSEA : Non !

CLAY : (Réussissant à se relever, le poussant) Elle est pas intéressée !

Dallas le cogne contre le mur et le frappe de tout ce qu'il peut, poings, pieds... Ils s'arrête soudain.

DALLAS : Je me casse.

Il s'en va avec ses amis.

CHELSEA : (A Clay) Mon dieu, tu vas bien ?

Elle l'aide à se relever et à prendre ses affaires. Clay s'en va en boitant. Les lycéens qui regardaient la bagarre s'en vont. Sean et Chelsea regardent Clay partir.

___________________________________________________________________

Spencer est près du panneau et marche autour. Madison et Aiden se trouvent derrière elle.

MADISON : Salut. (Spencer se retourne.) Tu t'en es bien sortie hier, bon entraînement.

SPENCER : Merci. Tes enchaînements sont originaux.

MADISON : Il faut si on veut se démarquer. Voici mon copain, Aiden. Aiden, voici Spencer. Elle veut être membre de l'équipe. Elle a le potentiel.

AIDEN : Oui, on s'est rencontré hier. Salut.

SPENCER : Salut.

AIDEN : Ton frère est un con.

SPENCER : C'est pour ça qu'on a quitté l'Ohio.

MADISON : Tu viens au bal vendredi ?

SPENCER : Oh, je sais pas trop.

MADISON : Oui, tu y vas. Toute l'équipe doit y être. T'en fais pas, tu viens avec nous, et on te trouvera peut-être quelqu'un.

ASHLEY  : (Arrivant, à Spencer) Hé, t'étais où aujourd'hui ?

SPENCER : Y a ce truc qui s'appelle « école ».

ASHLEY : S'il te plait, pas ici. Tu fais des apparitions, et après 4 ans on te laisse sortir. On surévalue la présence à l'école. (Madison soupire et regarde Ashley de travers, Aiden, lui, a l'air gêné.) Alors, tu les connais ?

MADISON : Bonne question. Tu la connais ?

SPENCER : Vous vous connaissez ?

AIDEN : Salut Ash, ça va ?

ASHLEY : Bien, et toi ?

MADISON : Il va bien. Ça me surprend pas que tu connaisses Ashley. Tout le monde la connaît... de manière intime.

ASHLEY : Ça me fait plaisir de te voir Madison. Je disais justement à Spencer hier... que tu es la reine des pompoms girls. Tu sais ! Mais c'est pas vraiment vrai, hein ? T'es plutôt la reine des salopes.

Ashley et Madison son prêtes à se frapper, mais Aiden les sépare.

AIDEN : Arrêtez les filles !

MADISON : Fais gaffe avec qui tu deviens amie, Spencer. Qui sait ce qui peut arriver.

Elle prend Aiden par le bras et s'en va avec lui.

ASHLEY : A plus.

SPENCER : C'était quoi le truc ?

ASHLEY : Rien, c'est une conne.

SPENCER : Non, pas elle, lui ?

ASHLEY : Quoi ?

SPENCER : Toi et lui. Voilà quoi !

Ashley se tourne dans la direction où est parti Aiden.

ASHLEY : Rien.

SPENCER : Tu mens.

ASHLEY : Non, je mens pas. Je t'ai fais peur hier, hein ?

SPENCER : Non, pas vraiment.

ASHLEY : Allez !

SPENCER : Oui, un peu.

ASHLEY : Je le savais. Mon psy pense que c'est parce que j'aime être différente. Moi je crois que j'aime juste faire peur aux gens.

SPENCER : Hé bien t'as réussi.

ASHLEY : Merci, c'est bien ? Hein ? En tous cas, j'ai passé une bonne journée hier.

SPENCER : Moi aussi, merci.

ASHLEY : Pas de quoi.

SPENCER : Alors, tu y vas ?

ASHLEY : Au bal ? Non. J'y ai jamais été, et j'irai jamais.

SPENCER : Ça peut changer. Mon frère va t'inviter. Il te trouve « bonne ».

ASHLEY : Oui, il a raison !

SPENCER : Et les filles résistent pas aux joueurs de basket.

ASHLEY : Il a dit ça ? (Spencer hoche la tête en grimaçant.) Dis-moi que c'est pas le cerveau de la famille ! (La sonnerie retentit.) Et toi, t'y vas ?

SPENCER : Je dois, pour l'équipe.

ASHLEY : C'est ça. Bien, tu me diras à quel point c'était nul. A plus.

Elle s'en va pour aller en cours. Spencer la regarde partir en souriant, puis part elle aussi en cours.

___________________________________________________________________

Glenn s'entraîne à mettre des paniers sur le terrain de basket. L'entraîneur l'observe.

L'ENTRAINEUR : Carlin. (Il se retourne.) Qu'est-ce que tu fais là ? C'est l'heure du repas.

GLEN : Je sais, mais... J'aime prendre le temps de travailler mes paniers. Y a personne ici, c'est cool. Ça vous dérange ?

L'ENTRAINEUR : Non. Ça te dérange de commencer cette semaine ?

GLEN : Non, pas du tout.

L'ENTRAINEUR : Bien. Je te vois à l'entraînement.

Il s'en va.

GLEN : Cool.

Il fait rebondir sa balle, la rattrape et met un panier.

___________________________________________________________________

Spencer sort de la douche, elle est en serviette. Madison et les autres majorettes se regardent dans le miroir. Quand Spencer arrive, Madison se retourne.

MADISON : Qu'est-ce que tu regardes ?

SPENCER : Rien.

Madison s'avance avec les autres pompoms girls vers Spencer.

MADISON : Tu me matais ?

SPENCER : Non, c'est pas vrai.

MADISON : C'est quoi ton problème ?

SOENCER : Qu'est-ce que tu veux dire ?

Elle part dans l'autre sens mais Madison s'y trouve encore.

MADISON : Je savais que t'étais pas normale. (Spencer repart en arrière mais Madison y est à nouveau.) Désolée, t'es pas mon genre.

Spencer se tourne et voit Ashley. Elle court vers elle.

SPENCER : Ashley, aide-moi. (Mais Aiden arrive et prend Ashley dans ses bras.) Ashley. Ashley, aide-moi.

Ashley s'en va en prenant Aiden par la main. Spencer se retourne. Madison et toutes les filles la regardent.

MADISON : Tu es gay, tu es complètement gay !

Elles rient. La voix de Madison se répercute en écho.

Spencer se réveille en sursaut. C'était un rêve.

 

DEUXIEME PARTIE

 

Spencer rentre et voit que son père est en consultation avec une femme dans une autre salle.

ARTHUR : Je peux vous trouver un abri, mais allez voir le conseiller. Votre mari est malade. (Spencer lui fait un signe à travers la vitre. Arthur le voit.) Excusez-moi, je reviens.

Il sort de la salle et prend Spencer dans ses bras.

SPENCER : Je tombe au mauvais moment ?

ARTHUR : Non.

Ils sortent dans la rue, s'assoient sur un banc. Arthur boit un café.

SPENCER : Je sais pas comment tu fais. C'est si dur.

ARTHUR : Surtout quand ils me laissent pas les aider.

SPENCER : Tu peux pas tous les sauver, papa.

ARTHUR : Je peux essayer. Comment ça va à l'école ? Tu y vas, hein ?

SPENCER : Oui. Ça n'aide pas d'arriver en milieu d'année.

ARTHUR : Je suis désolé. Le job de ta mère ne pouvait pas attendre l'été.

SPENCER : Ça va. J'ai juste l'impression de... ne pas être à ma place. Comme si tout le monde savait qui il est, ce qui le définit. Sauf moi.

ARTHUR : Ceux qui savent ça à ton âge, se sont décidés bien trop tôt. C'est le moment de... Le moment de vivre. De faire des expériences, des erreurs.

SPENCER : Tu peux pas faire mieux, papa ?

ARTHUR : En tant qu'assistant social qui s'est dédié à conseiller les jeunes, tu dois réprimer ces émotions, les enterrer au fond de toi.

SPENCER : Vraiment ?

ARTHUR : Oui, et elles referont surface pour tes trente ans. (Spencer sourit puis à l'air soucieuse.) Spencer, tu traverses la phase normale des ados qui veulent être acceptés. Sois toi-même. Tu seras parfaite.

SPENCER : Et si être moi-même n'est pas ce qu'on attend de moi ?

ARTHUR : C'est ce qui rend les gens merveilleux. L'inattendu.

Spencer a les larmes aux yeux, hoche la tête. Arthur la prend dans ses bras.

______________________________________________________________________________

Clay marche, les yeux fixés sur ses mains, Sean et son cousin, Boz, sont en voitures et le klaxonnent.

BOZ : Mec, tu t'es pas laissé faire.

SEAN : Ouais, le frère s'est battu pour la fille.

CLAY : Et s'est fait battre !

SEAN : C'est vrai. Où tu vas ?

CLAY : Chez moi.

SEAN : Grimpe.

Boz se lève du siège avant pour laisser la place à Clay et se met sur la banquette arrière.

CLAY : C'est...

SEAN : Viens, je mords pas. (Clay s'assoit à côté de Sean en montant dans la voiture.) Je te présente mon cousin. Clay, voici Boz.

Ils se serrent la main.

______________________________________________________________________________

Ashley et Spencer marchent dans un couloir du lycée.

ASHLEY : Ton frère s'est battu, hier.

SPENCER : Glen ?

ASHLEY : Non, l'autre.

SPENCER : Impossible, il s'est jamais battu de sa vie.

ASHLEY : Il a sans doute voulu changer ça.

SPENCER : Il n'en a pas parlé. (Aiden les croise et se retourne. Ashley croise son regard et tourne tout de suite la tête. Spencer le remarque.) C'est quoi ça ?

ASHLEY : Quoi ? Les mecs qui aiment se tabasser ?

SPENCER : Non, Aiden et toi ? Quand il est là, tu te glaces.

ASHLEY : Non.

SPENCER : Si.

ASHLEY : Ok, c'était mon copain avant.

SPENCER : Ton copain ?

ASHLEY : Ça change quoi ? C'est du passé. C'était juste une stupide phase.

SPENCER : Une phase c'est comme un régime dissocié, pas la personne avec qui tu sors.

Ashley : Je sais pas ce que c'est. Je sais juste ce que c'est pas.

Elle s'en va et laisse Spencer. Celle-ci la regarde partir en souriant.

___________________________________________________________________

Clay est toujours avec Boz et Sean dans la voiture de ce dernier..

CLAY : L'autre jour, dans le bureau t'avait des problèmes à cause de quoi ?

SEAN : Je voulais juste parler à quelqu'un de mes points pour l'unif.

CLAY : Oh, je pensais juste...

SEAN : Je sais ce que tu pensais. (Il regarde le livre sur les genoux de Clay.) Le manque d'éducation des noirs. Tu cherches pourquoi les noirs ne sont pas dans les livres d'histoire ?

CLAY : T'as lu ce livre ?

SEAN : Deux fois.

CLAY : C'est vrai ?

BOZ : Y a rien que mon cousin n'ait pas lu, c'est une machine, un philosophe...

SEAN : Un homme noir n'a pas sa place en Amérique.

CLAY : C'est probablement l'individu qui doit la mériter.

SEAN : T'y crois ?

CLAY : Chaque individu doit assumer la responsabilité de ses actes.

SEAN : Comment, si ils sont prédestinés par une société raciste ?

BOZ : Moi. Je m'en fous. Il faut donner avant de recevoir.

SEAN : (A Clay) Ecoute pas mon cousin. Il plane toujours.

Sean prend le joint de Boz et le jette sur la route.

BOZ : T'as jeté mon joint !

SEAN : Au moins, tu seras pas comme ils veulent qu'on soit : confus, paresseux. La seule façon qu'on a de contrôler notre monde, c'est d'être lucide.

BOZ : Si je fume pas, je deviendrai aussi fou que vous.

Clay échange un regard avec Sean.

___________________________________________________________________

Spencer et les autres majorettes répètent leur chorégraphie. Ashley entre dans le gymnase et croise le regard de Spencer. Elles se sourient.

MADISON : Spencer. T'as chopé le truc.

SPENCER : Merci.

MADISON : Continue et tu seras l'une des nôtres.

Elle s'éloigne pour se changer. Spencer serre la main d'une des pompoms girls et s'en va aussi. Les gars continuent à jouer au basket sur le terrain juste à côté. Aiden marque un panier.

L'ENTRAINEUR : Ok, ça va.

Ils arrêtent tous l'entraînement et se serrent les mains, puis s'en vont.

GLEN : T'as eu de la chance.

AIDEN : C'est pas de la chance.

GLEN : Faut que tu te bouges. Plus le match approche, meilleur je suis.

AIDEN : J'ai peur.

Il s'en va en riant et laisse Glen. Celui-ci croise le regard de Ashley qui est sur les gradins, puis s'en va.

___________________________________________________________________

Les joueurs de basket se changent dans le vestiaire.

ZACH : Je suis mort. Je suis sorti avec Sherry, c'est une bête. Les pompoms girls sont des bêtes, c'est pour ça qu'on est si bons.

GLEN : Ma sœur est dans l'équipe.

ZACH : Je voulais dire que c'est des bêtes, sauf ta sœur !

GLEN : C'est ça.

ZACH : Mais faut avouer que les pompoms girls sont les plus chaudes.

GLEN : C'est clair. Vous avez de belles nanas ici. C'était qui sur les gradins ?

ZACH : Ashley, l'ex d'Aiden.

GLEN : Sans blagues ?

ZACH : Oui, puis elle a changé de camp.

GLEN : Comment ?

ZACH : Elle préfère les filles. Quel gâchis.

GLEN : (Regardant Aiden) C'est pathétique, de l'avoir laissée filer.

AIDEN : (S'approchant de lui) T'as quelque chose à me dire ?

Il pousse Glenn contre le mur. Ils se prennent par les bras. Les autres joueurs les séparent. L'entraîneur arrive.

L'ENTRAINEUR : Qu'est-ce qui se passe ici ? Y a un problème ?

Aiden et Glenn ne répondent pas, se fixant d'un regard noir.

L'ENTRAINEUR : J'ai dit : « Y a un problème ? ».

AIDEN : Ça va. Non, pas de problèmes.

L'ENTRAINEUR : (S'en allant) Que ça reste ainsi.

AIDEN : Continue, et on perdra tous.

Glenn est sur le point de lui mettre un coup, mais Zach le retient. Aiden s'en va.

___________________________________________________________________

Paula attend dans la voiture pour ramener Spencer. Celle-ci arrive.

SPENCER : Merci de passer me prendre.

PAULA : De rien. Mais on doit passer au magasin prendre quelque chose à manger.

SPENCER : Ça va, au moins je pourrais choisir ce qu'on mange. (Rentrant dans la voiture.) Maman, t'as rencontré papa en quelle année ?

PAULA : En première. Ton père était canon. Me dis pas que t'as rencontré quelqu'un.

SPENCER : Je demandais juste comment vous vous êtes rencontrés.

PAULA : Ok. J'étais si distraite quand je l'ai rencontré que ma moyenne a baissé de 3 points.

SPENCER : Quel drame ! T'étais vierge quand tu t'es mariée ?

PAULA : Tu as des relations sexuelles ?

SPENCER : Maman, on est là depuis une semaine.

PAULA : Je dis juste que c'est pas le moment de s'amouracher. C'est le moment d'avancer. Les points, le sport, tout ce qui t'ouvre les portes de l'unif.

SPENCER : Pourquoi tu ramènes toujours tout à l'unif ?

PAULA : Parce que c'est le plus important pour toi maintenant. Si t'as les résultats et l'école, tu as la vie que tu veux.

SPENCER : Et si je sais pas quelle vie je veux ?

PAULA : Personne ne le sait. Mais quand tu te décideras, tu pourras l'avoir. (Parlant de la file de voitures devant la leur) Oh, allez.

Aiden voit Spencer dans la voiture et lui fait un signe, elle lui sourit.

PAULA : (Le voyant) Il est mignon.

SPENCER : C'est vrai ? J'avais pas remarqué. Roule maman.

PAULA : Ok.

___________________________________________________________________

Clay, Sean, et Boz se sont fait arrêter par la police.

CLAY : On a rien fait.

POLICIER : Alors t'as rien à craindre.

Il finit de mettre les menottes à Clay et le fait s'asseoir à côté de Boz et Sean.

SEAN : Il suffit de conduire en étant noir.

CLAY : Je veux appeler mon père. J'ai droit à un appel, non ?

POLICIER : Tu connais ton père ?

SEAN : Ils ne nous arrêtent pas, donc on n'a pas le droit à un appel.

POLICIER : T'es un malin.

SEAN : Très juste.

Le policier se met à le ruer de coups.

CLAY : (Paniquant) Qu'est-ce que vous faites ?

Boz : Reste calme.

POLICIER : (Relevant Sean) C'est ton jour de chance. (Il leur enlèvent les menottes à tout les trois.) Sean Miller, je m'en souviendrai.

Les policiers s'en vont. Clay est abasourdi par ce qui lui est arrivé.

___________________________________________________________________

La famille Carlin est preque au complet, ils mettent la table en attendant Clay.

GLEN : Gay, c'est le mot.

SPENCER : C'est pas le bon mot.

GLEN : Tu dois le savoir, c'est ton amie.

PAULA : Glenn, ne commence pas à lancer des ragots.

SPENCER : Elle est sortie avec Aiden.

GLEN : Je sais, il l'a rendue gay.

PAULA : Aiden, c'est celui qu'on a vu à l'école ?

ARTHUR : On ne devient pas gay, on l'est ou pas.

PAULA : C'est ton opinion. Je pense qu'on doit prier pour qu'elle trouve sa voie.

SPENCER : Je pense que Dieu est trop occupé pour se soucier de ça.

GLEN : Cette fille est trop bien pour être gay. C'est juste une expérience.

PAULA : La vie n'est pas une expérience. Tu as une chance et si tu n'es pas prudent, tes expériences te mènent sous terre.

GLEN : Si tu n'emploies pas une protection.

ARTHUR : Glen, tu vas trop loin.

PAULA : On est d'accord. Spencer, tu devrais de trouver d'autres amies. Cette fille, Ashley, peut avoir une mauvaise influence sur toi.

Spencer soupire.

ARTHUR : A table ! Vous savez où est Clay ?

SPENCER : Maman, je peux pas être amie avec quelqu'un à cause d'une rumeur de vestiaires ?

ARTHUR : L'orientation sexuelle ne devrait pas déterminer avec qui on peut être ami.

SPENCER : Merci.

PAULA : (Regardant son mari de travers) L'orientation sexuelle ?

GLEN : En tout cas, Ashley est une bombe.

SPENCER : Et t'es un abruti.

Ils se tiennent les mains pour faire les grâces. On entend le bruit d'une porte claquée.

PAULA : Clay ? Où étais-tu ? Tu es en retard.

Clay rentre, se prenant la tête entre les mains.

GLEN : Clay, t'as tout raté. On disait que l'amie de notre sœur est gay.

SPENCER : C'est officiel, t'es un connard.

ARTHUR : (Se levant et s'approchant de lui) Qu'est-ce qui s'est passé ?

CLAY : Papa, ils nous ont humiliés. Ils ont cogné... juste cogné. Ils rigolaient, parce que je sais pas qui est mon père.

PAULA : (Les rejoignant) Qui ?

CLAY : La police.

PAULA : Pourquoi tu étais avec la police ?

CLAY : On rentrait de l'école.

PAULA : Glenn, je croyais que tu le ramenais.

CLAY : J'étais avec mon ami Sean et son cousin.

PAULA : Clay, ils ont dû les provoquer.

CLAY : Non ! C'est parce qu'on est noirs.

PAULA : Quoi ?

CLAY : C'est ce qu'ils font ici à L.A.

Il laisse tomber son sac et monte les escaliers. Ils se regardent tous. 

___________________________________________________________________

Spencer court pour rejoindre son équipe de pompoms girls. Madison la voit arriver.

MADISON : Spencer, 14h30 au gymnase. On s'échauffe, on se change, et on va au bal. Et rappelle-toi, on est toujours sexy.

SPENCER : Madison, je ne connais personne.

MADISON : Tu dois venir, comme toute l'équipe. Tu veux faire partie de l'équipe, non ?

SPENCER : Oui.

MADISON : Bien, on se voit à 14h30.

ASHLEY : (Arrivant, à Spencer) Hé.

MADISON : Et évite d'être amie avec certaines personnes. Surtout quand tout le monde se demande qui tu es.

Elle s'en va, suivit des autres filles de l'équipe.

ASHLEY : (La regardant s'en aller) Trop mignon.

___________________________________________________________________

Les joueurs de basket de King High (Les Cobras) jouent un match. Les pompoms girls font leur chorégraphie pendant que les spectateurs regardent le match. Les Cobras se réunissent pour faire un debrief.

L'ENTRAINEUR : Lancez le ballon au milieu. Et faites une passe à...

GLEN : Je m'en occupe.

AIDEN : Passez-la moi.

L'ENTRAINEUR : Faites une passe à Glenn. Ok. (Aiden soupire) Ok, à trois... Un, deux, trois,...

Ils mettent leurs mains ensemble avant de les lever en l'air.

ENSEMBLE : On gagne.

Aiden se trouve sur le banc pendant que les autres jouent. A quelques secondes de la fin du match, Glen marque le panier décisif et fait gagner son équipe. Les joueurs se prennent dans les bras. Les spectateurs applaudissent. Aiden croise le regard de Madison qui hoche la tête en signe de dénégation d'un air agacé.

___________________________________________________________________

Il y a de la musique, les gens dansent, fument, boivent,... Spencer est toute seule, et regardent les autres. Glen danse autour d'une foule de filles. Aiden le regarde de travers. Chelsea est dans un coin. Sean et Clay sont sur le côté à regarder. Spencer sort de la pièce et va dehors.

SPENCER : (A téléphone avec Ashley) Tu dois venir.

Ashley est chez elle, allongée sur son lit.

ASHLEY : Impossible, j'ai une réputation à tenir.

SPENCER : Allez, ça va être sympa. Pas de mec, rien.

ASHLEY : Je sais pas, je... suis pas sûre d'être à ma place avec ces pompoms girls.

SPENCER : Toi, t'es à ta place partout.

ASHLEY : Oui, ça c'est vrai.

SPENCER : Et je suis une de ces pompoms girls, tu sais ?

ASHLEY : Désolée, j'avais oublié.

SPENCER : Bouge tes fesses, et on se retrouve dehors. Si c'est nul, on se casse.

Ashley raccroche en souriant. Spencer sourit aussi. Sean va voir Clay dans la pièce.

SEAN : (Regardant Glen) Clay, mon pote. Ton frère s'en est bien sorti.

CLAY : Il vit pour ces moments.

SEAN : Pourquoi tu restes là ?

CLAY : C'est cool, je profite de la musique.

SEAN : Tu dois danser avec la nana que t'as sauvée.

CLAY : (Regardant Chelsea) Non, je danse pas. Quand bien même, je veux pas provoquer une bagarre.

SEAN : T'en fais pas pour ça... Hé, Dallas.

CLAY : Sean, qu'est-ce que tu fous ?!

DALLAS : (S'approchant d'eux) Quoi, Sean ?

Clay se retourne comme s'il espérait que Dallas ne le voit pas.

SEAN : Relax.

CLAY : Ok.

SEAN : Tu connais mon pote Clay, non ? 

DALLAS : C'est ton pote ?

SEAN : Oui. Clay est un ami et il y aurait un problème si quelqu'un lui causait des problèmes. Compris ?

DALLAS : Ouais, y a pas de problèmes. (Il fait semblant de taper Clay, qui prend peur et bouge.) Je me casse.

Sean rit. Dallas s'en va.

CLAY : J'aurai pu me faire tuer.

SEAN : Non mec, je vais te donner encore mieux.

Il prend Clay par le bras et l'emmène dans la direction de Chelsea. Clay s'en aperçoit.

CLAY : Oh non, non, non, non.

SEAN : Viens mon pote. (Arrivant près de Chelsea) Salut, Chelsea.

CHELSEA : Salut.

CHELSEA : (A Clay) J'ai pas eu l'occasion de te remercier pour l'autre jour.

CLAY : Je suis pas resté debout très longtemps.

CHELSEA : C'était sympa.

CLAY : De rien.

Ils regardent tout les deux le sol pendant un moment.

CHELSEA : Tu veux danser ?

Clay ouvre la bouche, mais ne dit rien, et hoche la tête. Chelsea prend ça pour un « oui », lui prend la main, et l'emmène sur la piste de danse. Ils dansent ensemble en souriant.

______________________________________________________________________________

Spencer attend toujours Ashley dehors, à côté d'elle, il n'y a que des couples qui s'embrassent. Elle se lève en soupirant. Ashley sort de sa voiture qu'elle a garée dans le parking.

ASHLEY : Hé. (Spencer se retourne et la voit, elle lui sourit.) T'es déjà allée voir ?

SPENCER : Non, j'attends mon amie. T'es nerveuse ?

Ashley : Un peu.

Spencer tend sa main à Ashley qui la prend. Spencer sourit et emmène Ashley à l'intérieur. Aiden et Madison sont à côté, cette dernière lui faisant des reproches.

AIDEN : Relax, je vais récupérer ma place. Il est bon, mais je suis meilleur.

MADISON : Vraiment, c'est ce qu'on voyait du banc ?

AIDEN : Merci de ton soutien. La plupart des filles essayeraient de réconforter leur copain après une soirée comme ça.

MADISON : Je suis ta fan numéro 1. Mais t'as intérêt à mieux jouer avant qu'il ne soit trop tard. Sinon...

AIDEN : Ça veut dire quoi ?

MADISON : A toi de voir. (Elle voit Ashley et Spencer passait devant eux. Elle regarde successivement Ashley et Aiden qui regarde cette dernière.) Et oublie-la, je ne suis pas un second choix. Elle s'en va et laisse Aiden. Spencer et Ashley sont un peu plus loin.

SPENCER : Alors, ça fait quoi ?

ASHLEY : C'est pas aussi atroce que je le croyais.

MADISON : (Arrivant près d'elles, à Ashley) T'as pas vu la pancarte « pas de chien », pas de lesbienne ?

ASHLEY : Maintenant, si.

MADISON : Spencer, tu foires. Si on avait su que t'étais gay, on t'aurait pas prise dans l'équipe.

SPENCER : Quoi ?

MADISON : Une lesbienne qui mate dans les vestiaires, c'est désagréable pour les filles normales.

ASHLEY : Normale ? Arrête. Spencer n'a rien à voir là dedans. T'es jalouse d'Aiden et moi.

MADISON : Jalouse ? De quoi ? D'une pute qui s'est fait mettre enceinte ?

ASHLEY : Il te l'a dit ?

MADISON : Au moins, t'as été assez maligne pour t'en débarrasser.

AIDEN : (Arrivant lui aussi) On s'en est pas débarrassé. On l'a perdu.

ASHLEY : Oui, une fausse couche.

Beaucoup de monde s'est agglutinés autour d'eux, Madison est sans voix.

SPENCER : Mon Dieu.

QUELQU'UN : Mon Dieu, t'as entendu ça ?

MADISON : Va au diable, Aiden.

Glen s'approche à son tour.

MADISON : (A Spencer) T'es virée de l'équipe. Tu peux aller jouer avec « ta partenaire ».

GLEN : Viens, Spencer, on se tire.

SPENCER : Non, je vais avec Ashley. (Elle regarde Madison de travers.) Et je suis contente de plus être dans l'équipe. Parce que en ce qui me concerne, vous êtes nulles.

GLEN : Spencer, viens.

AIDEN : Hé, superstar, laisse-la faire ce qu'elle veut.

GLEN : Lâche-moi !

Il pousse Aiden contre le mur.

SPENCER : Glen, arrête.

Aiden fout un coup dans la figure de Glen.

ASHLEY : Aiden !

ASHLEY & SPENCER : Stop, qu'est-ce que vous faites ?

Aiden et Glenn sont par terre et se frappent. Clay, un peu plus loin danse avec Chelsea, mais quand il voit l'altercation, il se dirige vers.

CHELSEA : (Le retenant par le bras) C'est pas ton problème.

CLAY : C'est mon frère.

Il va séparer les gars et prend Glen pour qu'il s'éloigne. Ashley prend Spencer par la main et elles s'en vont à l'extérieur. Elles montent dans la voiture d'Ashley qui est sur le parking.

SPENCER : Qu'est-ce qui s'est passé ?

ASHLEY : Ce qui se passe quand on est avec des cons.

SPENCER : Quand... ?

ASHLEY : Il y a un an, ok ? J'allais le garder. Quelqu'un que je pourrais aimer, et qui m'aimerait pour ce que je suis. Et je l'ai perdu, lui et toutes les bonnes choses dans ma vie.

SPENCER : Désolée.

ASHLEY : On peut se casser d'ici ?

SPENCER : Je suis perdue, je comprends pas. T'es quoi ? Gay, Hétéro, les deux ?

ASHLEY : J'aime pas les étiquettes.

SPENCER : Tout le monde sur terre les utilise. Tu veux pas me le dire ?

ASHLEY : C'est vraiment important ?

AIDEN : (Arrivant en courant) Attendez.

SPENCER : C'est quoi ton problème ?

AIDEN : Ash, je suis désolé de ce qui s'est passé. On peut parler ?

Un policier interpelle Aiden pour la bagarre qu'il a causée.

POLICIER : Hé, toi !

Il s'apprête à courir après Aiden.

ASHLEY : Entre, ok ? Et ne mets pas de sang sur le tapis.

Aiden rentre dans la voiture, ferme la porte, et Ashley démarre.

___________________________________________________________________

Spencer, Ashley, et Aiden sont assis sur le capot de la voiture et regarde Los Angeles.

SPENCER : Ce bal était différent de ceux de chez moi.

ASHLEY : Et pas si nul que ça. Excepté le fait qu'on n'a pas dansé !

AIDEN : Je suis désolé.

ASHLEY : C'est arrivé. C'est la faute de personne.

SPENCER : Vous voulez être seuls ?

ASHLEY & AIDEN : Non !

AIDEN : Vous voulez être seules ?

ASHLEY & SPENCER : Non !

AIDEN : Cette nuit était très intense et perturbante.

ASHLEY : J'aurais jamais cru qu'on se retrouverait tout les trois.

AIDEN : Alors, Spencer... Tu es gay ?

SPENCER : J'aime pas les étiquettes.

Elle échange un regard avec Ashley et toutes deux sourient.

AIDEN : Alors, on fait quoi là ?

ASHLEY : Et bien, c'est L.A. On a un moment pour reprendre notre souffle avant de retourner dans la folie.

Ils se regardent tout les trois.

SPENCER : Fonçons dans la folie !

AIDEN & ASHLEY : Ok, on y va !

Ils rient.

FIN.

Kikavu ?

Au total, 4 membres ont visionné cet épisode !

Oliviacnst 
13.12.2016 vers 18h

firecracke 
Date inconnue

laura8111 
Date inconnue

mali27 
Date inconnue

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

HypnoCup

Quel est ton représentant de l'ordre préféré ?

Clique ici pour voter

Ne manque pas...

On recherche des volontaires pour rédiger des news pour l'Accueil d'Hypnoweb !
On recrute !! | Plus d'infos

HypnoCup 2019: On vote!
Voter! | Teaser YouTube

Activité récente
Actualités
Matt Cohen - Retour sur la Darklight Con de Paris

Matt Cohen - Retour sur la Darklight Con de Paris
Les 29 et 39 avril avait lieu, à Paris, la Darklight Con, réunissant les acteurs de...

Renov'Hypno

Renov'Hypno
Bonjour aux rénovateurs et bienvenue dans mon équipe ! Durant 7 jours, vous aiderez à la...

Matt Cohen dans la saison 2 de CM : Beyond Borders !

Matt Cohen dans la saison 2 de CM : Beyond Borders !
Matt Cohen rejoint le casting en tant que récurrent dans la saison 2 de Criminal Minds : Beyond...

The unwritten rules

The unwritten rules
La web série d' Aasha Davies, the unrwitten rules, vient d'entamer sa saison 3...

Pasadena international film festival

Pasadena international film festival
Il s'agit là d'une grande nouvelle pour tous les fans de Gabrielle Christian. En effet,...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

cinto, Hier à 19:23

Si on vous dit "tudors, ", à part le meunier (juju se reconnaîtra!) , vous pensez à quoi?? Venez au sondage The Tudors...

Locksley, Hier à 19:58

Linstead77, Hier à 20:48

Un nouveau Survivor vous attends sur le quartier Riverdale !

choup37, Hier à 21:37

FRIENDS et NCIS Los angeles attendent vos votes pour leurs thèmes ^^

choup37, Hier à 21:56

Nouveau sondage sur le quartier Merlin ^^ A quoi pensez-vous si on vous dit Merlin, justement? Pas besoin de connaitre la série!

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site